Chrissy Teigen a pris conscience que sa fausse couche était en réalité un avortement

La mannequin est revenue sur l’annonce de sa fausse couche, intervenue en septembre 2020, alors qu’elle était à 20 semaines de grossesse.

SANTÉ - « Un avortement pour me sauver la vie, avec un bébé qui n’avait absolument aucune chance » : c’est avec ces mots que le mannequin Chrissy Teigen s’est exprimée lors du sommet « A Day of Unreasonable Conversation », une série de conférences, qui s’est tenue jeudi 15 septembre. Elle est revenue sur un épisode douloureux de sa vie : la perte de son fils Jack en septembre 2020, à 20 semaines à la suite d’une complication de la grossesse.

« Il y a deux ans, lorsque j’étais enceinte de Jack, mon troisième enfant, j’ai dû prendre beaucoup de décisions difficiles et déchirantes. Il est devenu très clair vers la moitié de la grossesse qu’il ne survivrait pas, et que je ne survivrais pas non plus sans intervention médicale », a-t-elle confié.

Une interruption de grossesse qu’elle avait à l’époque rendue publique, mais qu’elle appréhende depuis peu de manière complètement différente. « Appelons les choses par leur nom : c’était un avortement, a précisé Chrissy Teigen. Un avortement pour me sauver la vie, avec un bébé qui n’avait absolument aucune chance. Et pour être honnête, je n’ai jamais, jamais fait le rapprochement jusqu’à, en fait, il y a quelques mois. »

Au mois d’octobre 2020, Chrissy Teigen avait relaté cette épreuve déchirante à travers plusieurs publications émouvantes sur les réseaux sociaux, partageant sa « douleur profonde ». Elle avait notamment publié une photo d’elle allongée sur un lit d’hôpital, enlaçant son bébé mort-né, aux côtés de son époux.

L’arrêt de la Cour suprême comme détonateur

Elle raconte que sa prise de conscience a eu lieu après que la Cour suprême a annulé le jugement Roe v. Wade l’été dernier. Elle confie alors à John Legend, son mari, qu’elle ressent de la sympathie envers les personnes qui se font avorter, lorsqu’il lui fait comprendre qu’elle fait elle-même partie de ces personnes.

« Je me suis tue, me sentant bizarre de ne pas avoir compris de cette façon, a partagé Chrissy Teigen. J’ai dit au monde que nous avions fait une fausse couche, le monde a convenu que nous avions fait une fausse couche, tous les gros titres disaient que c’était une fausse couche. Et je suis devenue vraiment frustrée de ne pas avoir, en premier lieu, dit ce que c’était. Je me suis sentie bête qu’il m’ait fallu plus d’un an pour comprendre réellement que j’avais vécu un avortement. »

Enceinte à nouveau, elle a également souligné qu’elle avait bénéficié d’excellents soins médicaux et du soutien d’amis et d’une famille aimants. Elle a aussi tenu à exprimer sa reconnaissante envers les étrangers qui lui ont témoigné leur soutien après que le couple ait annoncé publiquement la nouvelle.

Lire la suite

VIDÉO - Chrissy Teigen voudrait que son baby bump soit “déjà énorme”

Lire aussi :

Faire un selfie en pleurs peut-il avoir un intérêt thérapeutique?

J’ai mis ma vie entre parenthèses pendant 5 ans pour avoir mes 2 enfants