Choucroute ou bouillabaisse? France 3 lance un concours entre régions

J.L.
·3 min de lecture

Cette émission mettra en avant la France des terroirs. Des chefs vont s'affronter pour faire gagner les spécialités de leur territoire.

France 3 lance vendredi Le Grand concours des régions, un nouveau format d'émissions qui met en avant la France des terroirs, avec une première soirée lors de laquelle des chefs vont s'affronter pour faire gagner les spécialités de leur territoire.

Programmé à 21h05, Le grand concours des régions: quelle est la meilleure recette de France" sera présenté par Cyril Féraud, un des rois du divertissement sur la troisième chaîne (Slam, Le Grand slam, La Carte aux trésors...). Un rôle pas évident pour le présentateur totalement nul en cuisine, de son propre aveu. "Je ne sais pas faire cuire un œuf et je suis capable de rater la cuisson des pâtes", a-t-il confessé lors d'une présentation à la presse.

Le principe de ce concours de recettes : 14 chefs cuisiniers représentant les 13 régions métropolitaines et les territoires ultramarins, doivent préparer un plat emblématique de leur terroir lors d'une première épreuve, puis un dessert. Un jury de quatre professionnels de la cuisine va les départager: l'excentrique Frédérick Ernestine Grasser Hermé; Jean-François Mallet, l'auteur de la série de livres à grand succès Simplissime; Kelly Rangama (révélée dans Top Chef); et l'apôtre de la bistronomie Yves Camdeborde.

"Est-ce que la choucroute va l'emporter sur la bouillabaisse?"

Contrairement à la plupart des compétitions télé, le lauréat ne gagnera pas d'argent, mais un trophée qui sera du meilleur effet dans son restaurant. Et surtout, la fierté d'avoir fait triompher sa région... Pour produire l'émission, enregistrée à Troyes, France 3 a fait appel à la société Kitchen Factory, déjà derrière de nombreuses émissions culinaires comme Le Meilleur Pâtissier ou Tous en cuisine.

L'esprit de l'émission, c'est "est-ce que la choucroute va l'emporter sur la bouillabaisse?", résume Matthieu Jean-Toscani, le producteur, qui voulait créer "un concours enlevé et qui apporte de la modernité", tout en valorisant "des produits qui sont parfois un peu oubliés mais toujours très appréciés des Français". Et enfin, un programme "qui permettra aussi d'apprendre l'histoire culinaire des régions".

Régionalisation de France 3

Cette première émission sera suivie d'au moins deux autres "grands concours des régions" sur France 3, autour des danses folkloriques et de l'humour. Pour France Télévisions, ce nouveau format d'émission doit contribuer à renforcer l'identité de France 3 en tant que chaîne des régions, à l'image du Village préféré des Français, ce concours animé par Stéphane Bern, lancé en 2012 sur France 2 et transféré l'an dernier sur la troisième chaîne.

"On a décidé d'avoir cette marque ombrelle Le grand concours des régions, qui met en avant nos territoires. C'est le projet de régionalisation de l'identité de France 3 qui est en jeu derrière ce programme", a souligné Stéphane Sitbon Gomez, le directeur des antennes et des programmes du groupe de télé public.

La chaîne va d'ailleurs s'appuyer sur ses antennes en régions pour promouvoir le programme. "Toutes les antennes régionales vont se mobiliser autour de leurs candidats", assure Alexandra Redde-Amiel, directrice des divertissements de France Télévisions. "C'est aussi un moment de solidarité important avec tous les restaurateurs dont l'activité est à l'arrêt en ce moment", souligne Stéphane Sitbon Gomez.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :