Les Choses de la vie (Arte) Michel Piccoli : "J’ai vite compris que Romy Schneider n’arrivait pas à être heureuse"

En juin 1969, Romy Schneider resplendit de toute la beauté de ses 30 ans lorsqu’elle débarque sur le tournage de Claude Sautet. Ses sourires lumineux masquent un immense désarroi : elle ne s’entend plus avec son mari, Harry Meyen, dont elle divorcera trois ans plus tard. Et sa carrière est au point mort. Vulnérable et seule, elle va trouver en Michel Piccoli un soutien précieux, inespéré.

À lire également

PHOTOS - Romy, de tout son coeur (France 3) - Dans les pensées de Romy Schneider

L’acteur la rassure, lui donne des conseils et lui fait répéter ses textes. Il la déride, également : "Romy était radieuse et magnifique. Je l’appelais la Chleuhe. Cela l’amusait que je me moque d’elle." Au fil des scènes naît une belle complicité, perceptible à l’image, entre les deux comédiens. Piccoli perçoit néanmoins la face sombre qui dévore inexorablement sa≈partenaire : "J’ai vite compris qu’elle n’arrivait pas à être heureuse, et qu’elle ne savait pas ce qu’il fallait faire pour l’être…"

Les Choses de la vie, est diffusé dimanche 24 mai à 20.55 sur Arte

Jean-Baptiste Drouet

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi