Quelque chose a changé (France 3) Pierre Arditi et Évelyne Bouix : "Notre métier est un prolongement de notre vie commune"

·1 min de lecture

Que vos retrouvailles télé­visuelles soient considérées comme un événement, cela vous fait plaisir ou vous agace ?

Évelyne Bouix : Cela fait très plaisir ! Ces retrouvailles professionnelles et régulières font partie de nos vies.

Pierre Arditi : Tout est mêlé, chez nous, notre métier n’est qu’un prolongement de notre vie commune. Il n’y a pas vraiment de retrouvailles, plutôt une continuité.

Racontez­-nous la genèse de ce projet, qui semble avoir été écrit pour vous…

Évelyne : C’est le cas. La productrice, Lissa Pillu (elle a produit Le Sang de la vigne, ndlr), voulait nous réunir pour une comédie. Et Jacques Santamaria, scénariste et réalisateur, avait, lui aussi, envie de travailler avec nous.

Pierre : Il a écrit cette comédie optimiste, poétique, qui dit des choses sur la société, sans donner de leçon de morale. Il faut redevenir iconoclaste ! Si on ne le fait pas, on passe à côté de l’essentiel. Tout cela nous a plu.

Évelyne : Et, ce qui est marrant, c’est que nous jouons un ancien couple, pas un couple à venir.

À lire également

Le Sang de la vigne (France 3) - Catherine Arditi :" Je n'ai pas joué avec mon frère depuis 28 ans"

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi