De Chopin à Donna Summer, le parcours fou de la partition de "Could it be magic"