"Le choix du Qatar était une erreur" : La sortie cash de l’ancien président de la FIFA Sepp Blatter avant la Coupe du monde

PA Photos/ABACA

Depuis 2010 et l'attribution du Mondial 2022 au Qatar, l'émirat se retrouve sous le feu des critiques. Le pays est pointé du doigt par de nombreuses ONG, dont Amnesty International, pour son non-respect les droits de l'homme, notamment concernant les travailleurs immigrés. En février 2021, une enquête du Guardian a révélé que près de 6500 ouvriers étrangers ont trouvé la mort pendant 10 ans sur les chantiers liés à la Coupe du monde. De plus, le Qatar est accusé de bafouer les droits et la communauté LGBT et de ne pas respecter le droit de l'environnement.

À lire également

Mondial au Qatar : "Nous continuerons à faire pression", répondent dix pays européens à la FIFA

Face à ces polémiques qui prennent de plus en plus d'ampleur à mesure que la compétition approche, Sepp Blatter fait volte-face. Ancien président de la FIFA entre 1995 et 2015, le Suisse était à la tête de la plus haute instance du football mondial lors de l'attribution de la Coupe du monde au Qatar en 2010. Désormais, l'homme âgé de 86 ans regrette son choix, comme l'a fait savoir ce dernier dans un entretien paru dans les titres de presse du groupe de Tamedia ce mardi 8 novembre : "Le choix du Qatar était une erreur.", a ainsi ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi