Les choix culture du « Point » : des trésors de Pompéi à l'Amérique sur grand écran

Par Victoria Gairin, Anne-Sophie Jahn, Brigitte Hernandez, , Philippe Guedj, Christophe Ono-dit-Biot
Exposition Pompéi

À voir, à lire et à écouter : on aime, on vous le dit. Cabaret horrifique, Hollywood déchaîné, sans oublier la jeunesse perdue de Benjamin Biolay.


Au Grand Palais, immersion à Pompéi

En février dernier, dans les réserves et le laboratoire de Pompéi, les équipes s'activaient devant les objets trouvés dans les nouvelles fouilles menées par Massimo Osanna, le directeur de l'incroyable site archéologique. Beaucoup, en effet, allaient partir à Paris pour la grande exposition organisée par le Grand Palais. Dont cette beauté : un broc en bronze dont l'anse est un petit faune se contemplant dans l'eau contenue dans le récipient… Las, cette exposition a longtemps été bloquée par le coronavirus, et ce n'est qu'aujourd'hui qu'elle ouvre enfin. Conçue par la RMN, le parc archéologique de Pompéi (Massimo Osanna en est le commissaire) et le producteur de documentaires Gedeon Programmes, elle présente non seulement quelques-uns des trésors de la ville frappée par le Vésuve en 79 de notre ère (fresques, statues, bijoux), exposés pour la première fois au public, mais elle plonge aussi les visiteurs, grâce à des reconstitutions 3D et des effets spéciaux permis par les images exceptionnelles filmées sur le terrain, au cœur de la ville antique, avant l'éruption, pendant l'éruption et après l'éruption, à laquelle vous pourrez assister toutes les quinze minutes, devant un écran devenu presque vivant…

« Pompéi. Promenade immersive. Trésors archéologiques. Nouvelles découvertes », Grand Palais, salon d'honneur – Square Jean-Perrin, jusqu'au 27 septembre 2020

Biolay : mise à nu

Trois ans après son élégante escapade argentine Palermo Hollywood (2016) – couronné d'une Victoire de la musique – et le décevant Volver (2017), le crooner français revient avec un neuvième album, Grand Prix, en référence à l'accident fatal de Jules Bianchi au Grand Prix de Suzuka en 2014, qui l'a, comme beaucoup, vraiment choqué. Fasciné par la vie des (...) Lire la suite sur LePoint.fr

Depardieu et Pierre Richard à nouveau réunis, 40 ans après « La Chèvre »
« Tout simplement noir » :  tout simplement drôle !
Recevez la newsletter Le Point.fr