Le choix du 20h : Alice Guy, première scénariste et réalisatrice

Des images rares d'Alice Guy. Jeune, elle ressemble à l'héroïne d'un roman de Marcel Proust mais tient à la main un appareil de visionnage. Nous sommes en 1896. Alice Guy est une pionnière du 7e Art, première réalisatrice, scénariste et productrice mais tombée depuis dans l'oubli. "On parle toujours de Méliès comme premier réalisateur, mais non. Le premier était une femme, c'était Alice Guy", clamait Charles Ford, un ancien historien du cinéma. Mais rares sont ceux qui la connaissent. Beaucoup de ses films ont en effet été perdus.

Des films engagés Tout commence en 1895, lorsque l'ingénieur Léon Gaumont emmène sa secrétaire à la première projection des frères Lumière. Une révélation pour elle. Elle veut alors faire quelques scènes de cinéma. Elle tourne donc la première histoire au cinéma, La fée aux choux. Léon Gaumont lui confie la direction du service de vue animée de fiction. Elle signe des petits bijoux et utilise des technologies nouvelles comme le chromophone, qui associe l'image et le son. En 1910, elle quitte la France pour les Etats-Unis pour suivre son mari et change de nom. Personne ne fait le lien par la suite. Des films personnels, audacieux et féministes avant l'heure.