Chocolat, produits laitiers… Que donner à son enfant pour le petit déjeuner et le goûter ?

·1 min de lecture

Le matin et l'après-midi, la grande faim du réveil et le petit creux de la fin de journée. Pour les enfants, le petit déjeuner et le goûter n'ont rien d'anodin lorsqu'il s'agit de manger. Justement, que faut-il privilégier avant l'adolescence ? "Un enfant de 6, 7 ans a besoin de beaucoup d'énergie, donc la moitié de son alimentation va être constituée de glucides" avec "des glucides qu'il va pouvoir intégrer avec pas mal de fibres", explique Audrey Zucchi, autrice de La Faim des haricots et invitée de Bienfait pour vous sur Europe 1.

Œuf, yaourt de brebis, fromage blanc…

Avant de passer au contenu de l'assiette (ou du bol) en lui-même, il faut revenir sur l'importance du petit déjeuner : "Tout au long de la journée, le corps est en pilotage automatique, c'est-à-dire qu'il sécrète un certain nombre d'hormones qui vont venir accompagner des réactions physiologiques. Le matin, on sécrète du cortisol et de la noradrénaline qui vont permettre de se réveiller", détaille Audrey Zucchi. "Le meilleur petit-déjeuner, c'est celui qui va nous permettre de pouvoir potentialiser toutes ces hormones dans notre corps."

Selon la spécialiste, il est nécessaire d'avoir "un petit-déjeuner qui va se baser sur l'hydratation, parce que ça va faire 9, 10 ou 11 heures que l'enfant n'a pas bu", explique-t-elle. Concrètement, il ne faut "pas trop de glucides parce que le matin, le corps est très sensible à l'insuline. Et puis, on va accompagner la sécrétion de dopamine et de noradrénaline avec des prot...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles