Chloroquine : Delfraissy avoue avoir subi des « pressions politiques »

·1 min de lecture
Dans un e-mail daté de mars 2020 envoyé à Anthony Fauci, le président du conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, avoue avoir fait l'objet de « pressions politiques » au sujet de l'hydroxychloroquine.
Dans un e-mail daté de mars 2020 envoyé à Anthony Fauci, le président du conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, avoue avoir fait l'objet de « pressions politiques » au sujet de l'hydroxychloroquine.

Ce sont des révélations qui font du bruit. Comme le rapporte BFMTV, plusieurs médias américains ont publié cette semaine de nombreux e-mails envoyés par Anthony Fauci, l'immunologue américain et principal conseiller à la Maison-Blanche depuis le début de la crise sanitaire. Parmi les échanges se trouvant dans les 4 000 pages d'e-mails scrutées à la loupe, grâce au « Freedom of Information Act » ? une loi permettant à tout citoyen d'avoir accès aux documents administratifs au nom du droit à l'information ? figure un échange avec Jean-François Delfraissy, le président du conseil scientifique, au tout début de l'épidémie du Covid-19 en France.

Dans un e-mail daté de mars 2020 et adressé à Anthony Fauci, Jean-François Delfraissy évoque « le buzz médiatique depuis l'annonce faite par le docteur Didier Raoult à propos de l'efficacité de l'hydroxychloroquine ». Le président du conseil scientifique estime alors que les données concernant ce médicament « ne sont pas particulièrement convaincantes ». Toutefois, il explique faire face à d'« énormes pressions politiques pour autoriser l'hydroxychloroquine et en donner à tout le monde » et va même jusqu'à ajouter : « Mais je résiste pour le moment. »

À LIRE AUSSIDidier Raoult : « Vous ne vous rendez pas compte du poids que j'ai eu »

Le médecin souligne également les difficultés fragilisant la gestion de la crise sanitaire en France, à l'époque. Il évoque notamment le « nombre limité de tests » disponibles, qui empêche alo [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles