Chloé Jouannet : "Je préfère travailler avec des gens sains d’esprit"

·2 min de lecture

Nous avons rencontré la comédienne de « Derby Girl » prochainement dans «Luther» sur TF1 (jeudi 27 mai à 21h05) à l’Hôtel Raphaël dans le 16ème arrondissement de Paris habillée par la Maison Chanel.

Paris Match. Qu’est-ce qui vous a donné envie de devenir actrice ?
Chloé Jouannet. J’ai voulu faire tellement de métiers différents quand j’étais enfant qu’en grandissant j’ai réalisé que c’était pas tellement les métiers qui m’intéressaient mais plutôt la possibilité de faire pleins de choses différentes. J’ai toujours fait du théâtre, chanté, dansé et finalement le métier d’actrice s’est imposé assez naturellement.

Qui vous inspire au cinéma ?
Je suis très fan de Julie Delpy, j’aime le fait qu’elle soit une Française qui travaille à l’étranger. Elle réalise, elle écrit, elle joue et j’admire sa folie. J’ai grandi et fait toutes mes études à Londres donc sa carrière m’inspire tout particulièrement.

"

J’ai la chance de vivre de mon métier depuis mes dix-huit ans

"

Avec qui aimeriez-vous tourner ?
J’adorerais travailler pour Sofia Coppola, car j’aime sa façon de mettre en scène l’ennui. Albert Dupontel car j’aime sa folie et l’univers de ses films. Chez les Américains, Scorsese ou Tarantino sont extraordinaires et Almodovar serait un rêve. Mais, je veux faire des premiers films aussi, j’aime beaucoup l’idée de grandir ensemble avec un réalisateur et de s’épanouir dans un métier. Je le fais actuellement avec mon ami Nikola Lange qui réalise la série «Derby Girl». Contrairement à d’autres, ça ne m’intéresse pas de travailler dans la douleur. Certains réalisateurs sont auteurs de chefs-d'œuvre mais je connais leurs méthodes de travail alors je n'ai pas forcément envie de tourner avec eux. Je préfère travailler avec des gens sains d’esprit et puis, j’ai envie de réaliser moi-aussi des films un jour.

Vivez-vous de votre métier ?
J’ai la chance de vivre de mon métier depuis mes dix-huit ans et j’en suis vraiment très fière.(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles