Chloé Galissi, Miss Bourgogne : «Miss France contribue à faire évoluer l’image des femmes»

·2 min de lecture

Concours Miss France 2022. Paris Match a interrogé Chloé Galissi, Miss Bourgogne 2021. La jeune femme de 21 ans fait partie des 29 candidates qui prétendront à la couronne le 11 décembre prochain.

Paris Match. Où avez-vous grandi ?
Miss Bourgogne Chloé Galissi. Je suis née à Viriat, dans l’Ain. J’ai grandi entre le département de l’Ain, à proximité des terres du Beaujolais, la semaine, et celui de la Saône-et-Loire en Bourgogne, le week-end, avant de m’y installer pour poursuivre mes études supérieures, à Chalon-sur-Saône. On peut donc dire que j’ai suivi l’adage qui dit qu'«il faut s’efforcer dans la vie d’être jeune comme un Beaujolais et de vieillir comme un Bourgogne» !

Parlez-nous de votre région : pourquoi êtes-vous fière de la représenter ?
J’ai toujours aimé l’authenticité des Bourguignons, des vrais «terriens», des gens entiers. Je suis très fière de porter ces valeurs dans lesquelles je me retrouve. Je suis très famille, et donc très attachée à mes racines.

Suivez toute l'actualité Miss France

Quelles études poursuivez-vous et quel métier rêvez-vous de faire ?
Je suis en deuxième année de BTS professions de l’immobilier avec pour projet la création de ma propre agence immobilière en Bourgogne.

Quelles sont vos passions ?
J’aime pâtissier en particulier, et cuisiner en général. J’aime aussi beaucoup les voyages, découvrir de nouvelles cultures.

Comment ont réagi vos proches lorsque vous leur avez annoncé que vous vous inscriviez à un concours de Miss ?
J’ai la chance d’avoir leur confiance. Ils m’ont dit que c’était mon histoire, qu’elle m’appartenait et qu’ils seraient là pour m’accompagner dans cette aventure si besoin.

Pourquoi souhaitez-vous devenir Miss France ?
J’aime aller au bout de mes objectifs, je me suis sentie prête et je me retrouve beaucoup dans(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles