Chirurgie à distance, voiture autonome, usine du futur... Les promesses de la "révolution" 5G

·2 min de lecture

Là où la première génération de réseau mobile permettait de passer des appels, la 2G d'y ajouter du texte, la 3G de commencer à envoyer des images et la 4G de développer l'internet mobile, la 5G doit servir à connecter tout ce qui ne l'est pas actuellement grâce à la faible latence.

Voiture autonome, usines "connectées", "smart" agriculture ou encore opérations chirurgicales à distance... La 5G, annoncée comme le catalyseur de la prochaine "révolution industrielle" à l'horizon 2022-2023, promet de bouleverser des pans entiers de l'économie avec un potentiel démultiplié de nouveaux usages.

Là où la première génération de réseau mobile permettait de passer des appels, la 2G d'y ajouter du texte, la 3G de commencer à envoyer des images et la 4G de développer l'internet mobile, la 5G doit servir à connecter tout ce qui ne l'est pas actuellement grâce à la faible latence -- délai de transmission des données --, et un débit multiplié par dix.

Selon un rapport de la Fondation Concorde, les "revenus supplémentaires" engendrés par la 5G pour l'économie française devraient atteindre 238 milliards de dollars par an, après 2035. Revue des applications attendues.

L'"industrie 4.0"

Avec la possibilité de bénéficier de réseaux privés capables de faire tourner des usines "intelligentes" truffées de capteurs et objets connectés, la 5G va d'abord précipiter l'avènement de "l'industrie 4.0". Objectif: optimiser les gains de productivité.

Fin septembre, l'opérateur Orange et Schneider Electric ont présenté le premier déploiement expérimental du futur réseau mobile dans une usine en France, au Vaudreuil (Eure).

Parmi les cas concrets d'utilisation, un robot de téléprésence pour effectuer des visites de sites à distance et une application de "réalité augmentée" permettant aux techniciens de maintenance d'accéder à une banque d'informations d'une machine en scannant un code.

"Ce que fait la 5G au fond, c'est un autre saut technologique. C'est (le passage) de l'argentique au numérique dans la photo. Cela permet de partager(...)


Lire la suite sur Paris Match