Chine: le «Zéro Covid» et ses montagnes de déchets médicaux à recycler

Avec les confinements, les dépistages Covid se multiplient dans le cadre de l’arsenal de mesures destinées à empêcher toute infection. Chaque jour, plusieurs centaines de millions d’écouvillons doivent être recyclés.

Avec notre correspondant à Pékin,

Le testeur n’est pas le recycleur en Chine, et lorsque l’on demande aux agents sanitaires ce que deviennent les grands cotons tiges qui nous grattent la glotte toutes les 48 heures à Pékin, les yeux s'écarquillent : « Bu zhi dao ! » (« Je ne sais pas », en chinois). Que faire de cette montagne de tests PCR, alors que les populations des mégalopoles chinoises continuent d’être dépistées toutes les 48 et 72 heures dans la Chine du Zéro Covid pour détecter au plus tôt les nouveaux foyers de Covid-19 ?

Pour quelques dizaines de cas positifs, des dizaines de millions de personnes sont testées négatives et les déchets médicaux s’accumulent. Le long confinement de Shanghai a produit plus de 68 500 tonnes de déchets, soit 1 400 tonnes par jour, estime Luo Hailin, directeur adjoint du Bureau municipal de l’écologie et de l’environnement de la capitale économique chinoise, dans des propos rapportés par le Quotidien du Peuple le mois dernier. Des chiffres six fois supérieurs à la normale.

1,8% du PIB chinois


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles