La Chine voudrait construire un vaisseau spatial de plus d’un kilomètre de long !

·1 min de lecture

La Chine affiche des ambitions spatiales toujours plus dévorantes… Selon des documents publiés par le département des mathématiques de la Fondation nationale des Sciences naturelles de Chine (NSFC), Pékin envisage de construire des bases spatiales de plus d’un kilomètre de long décrites comme « un équipement aérospatial stratégique majeur pour l'utilisation à venir des ressources spatiales, pour l'exploration des mystères de l'univers et pour la vie à long terme en orbite ». À titre de comparaison, la Station spatiale internationale (ISS) ne mesure que 110 mètres de long, et a coûté la bagatelle de 150 milliards de dollars.

Station habitée ou centrale solaire

Bien qu’encore assez vague, le projet pourrait remplir plusieurs fonctions comme celles de servir de télescope spatial, d'héberger des missions habitées ou encore de faire office de gigantesque centrale solaire où l’énergie serait envoyée sur Terre via des faisceaux micro-ondes. Une technologie déjà testée par l’armée américaine et par la Chine, qui a réalisé en août dernier des essais de transmission micro-ondes à partir d’un ballon à 300 mètres d’altitude. On ne peut que s’interroger sur la faisabilité d’un tel mastodonte. Impossible, bien évidemment, d’envoyer une telle masse en une seule fois. La fusée Falcon Heavy, l’une des plus puissante à ce jour, ne peut emporter, au maximum, que 63 tonnes de matériel. La Station spatiale internationale, qui pèse près de 2.800 tonnes, a d’ailleurs été assemblée sur plusieurs années.

De nouvelles techniques de construction en orbite

Pour Mason Peck, ingénieur à l’université de Cornell et ancien directeur de la technologie à la Nasa, le projet est toutefois parfaitement réaliste. « Je ne vois pas d’obstacles insurmontables, mais plutôt des problèmes d'échelle », explique-t-il au site Live Science. Tout dépend de l’usage qui sera fait de la structure : « Si nous parlons de quelque chose qui est simplement très long et pas aussi lourd [qu’une structure habitée], c'est...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles