La Chine veut rapporter des échantillons martiens deux ans avant la Nasa et l'ESA

Comme le rapporte Space News, Sun Zezhou, concepteur en chef de la mission de l'orbiteur et du rover martien Tianwen-1, a présenté une nouvelle architecture pour la mission de retour d'échantillons martiens que la Chine prépare. Par rapport à la monture précédente, la mission apparait plus simple avec un seul atterrissage sur Mars et aucun rover pour récupérer des échantillons sur différents sites comme le fait actuellement Perseverance.

Le retour d’échantillons martiens est considéré comme l’un des principaux objectifs scientifiques de l'exploration robotique. Si la Chine parvenait à le faire avant la Nasa et l’ESA, cela serait considéré comme un camouflet difficile à digérer pour les deux agences occidentales qui ont tergiversé pendant plus de 30 ans avant de donner le feu vert à une mission de retour d’échantillons martiens. Et si d’aventure, les Chinois invitent la Russie à participer à cette mission MSR…

Quelles sont les ambitions spatiales de la Chine pour les prochaines années ?

Initialement, la Nasa et l’ESA prévoyaient un retour d’échantillons martiens en 2031. Mais, en mars, la Nasa a révisé le scénario de la mission. Elle a jugé qu'envoyer à la fois le rover de récupération (Fetch Rover) avec la fusée martienne (Mars Ascent Vehicle) serait trop compliqué et trop risqué. Elle a donc décidé de deux lancements distincts : un premier vol pour envoyer le Fetch Rover de l’ESA et un second pour poser la fusée qui décollera de Mars, non loin du rover. Concernant l’orbiteur qui rapportera les échantillons sur Terre, il sera lancé en 2027 et reviendrait sur Terre en 2033.

Quant à la mission MSR de la Chine, baptisée Tianwen-3, elle comprend deux parties et seulement deux lancements. L’atterrisseur...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles