La Chine va lancer une centrale électrique solaire dans l’espace

C’est désormais officiel : la Chine va lancer une centrale électrique solaire dans l’espace. Les travaux vont même commencer plus tôt. 

On savait que la Chine avait un projet dans les cartons. Les premiers envois devaient commencer en 2030. Ils sont maintenant avancés à 2028, deux ans plus tôt. Car ils ont pris de l’avance sur le développement de la technologie.

On rappelle l’objectif : mettre sur orbite un satellite géant avec d’immenses panneaux solaires et renvoyer toute l’énergie récupérée vers la terre. Avantage : cela permet de produire de l’électricité en permanence puisque, dans l’espace, il n’y a pas de nuits, pas de nuages, pas d’atmosphère… Donc un soleil qui donne tout le temps sa puissance énergétique maximale. Au passage, on n’occupe plus aucun espace au sol. On évite de couvrir les champs de panneaux solaires.

Mais comment on renvoie l’électricité vers la terre ? 

Avec un faisceau de micro-ondes. L’énergie solaire est d’abord convertie en ondes radio. Puis envoyée à une grosse antenne au sol qui la reconvertit ensuite en électricité.

Ce n’est pas une idée nouvelle. La NASA s’y était déjà intéressée dans les années 1970, après le choc pétrolier. Mais elle n’est jamais allée au-delà de l’expérimentation. La Chine, elle, prévoit un déploiement en quatre étapes : envoi des premiers équipements en 2028. Deux ans plus tard, en 2030, mise en service d’une première petite centrale en orbite. Suivie d’une plus grande en 2035. Avant d’arriver, en 2050, à l’équivalent de...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles