La Chine va annuler ses droits de douane préférentiels à des produits exportés par Taïwan

Après les pressions militaires, avec de grandes manœuvres autour de Taïwan la semaine dernière, voilà que la Chine augmente aussi la pression économique contre Taipei. Dix jours après la prise de fonction du nouveau président taïwanais, qui s'oppose à toute forme d'unification, Pékin va annuler les droits de douane préférentiels qui s'appliquaient à des produits exportés par l'archipel.

Dans cette liste, des batteries électriques au lithium, des machines-outils, des produits chimiques utilisés dans l'industrie ou encore des articles de golf. Une centaine de produits au total, qui bénéficiaient de droits de douane plus faibles depuis un accord passé en 2010, mais qui seront donc taxés davantage à partir du 15 juin. D'après Taipei, cette décision pourrait affecter 10% des biens taïwanais aujourd'hui exportés vers la Chine.

L'annonce chinoise sonne comme une mesure de rétorsion contre le nouveau président Lai Ching-te, qui s'oppose à toute forme d'unification. Alors que Pékin considère au contraire Taïwan comme une de ses provinces, qui doit à ses yeux être réunifiée avec la Chine continentale.

À relireLa Chine met fin à deux jours de manœuvres militaires autour de Taïwan


Lire la suite sur RFI