Chine : une publicité raciste envoie un comédien noir à la machine à laver

La publicité vante les qualités d’une marque de lessive chinoise. Un comédien noir est envoyé à la machine. Il en ressort… changé.

De nombreux internautes l’ont désigné comme la publicité la plus raciste de l’année. Elle vante les mérites d’une marque de lessive chinoise, Qiaobi. On y voit un peintre en bâtiment noir, draguer une jeune femme chinoise, et s’en approche pour l’embrasser.

Sauf qu’elle lui glisse une pastille de lessive Qiaobi dans la bouche, puis le pousse dans la machine à laver malgré ses hurlements. Elle s’asseoit ensuite sur l’appareil. A la fin du programme de la machine, c’est un jeune Asiatique qui en ressort, vêtu d’un tee-shirt blanc, sous le regard émerveillé de la jeune femme.

La Chine peu indignée

La vidéo a fait un sacré “bad buzz” sur Internet, et notamment les sites d’informations aux Etats-Unis. Vox dénonce “une publicité ouvertement raciste”.

Une indignation qui n’a pas été partagée en Chine, où elle est très peu commentée sur les réseaux sociaux.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles