La Chine a t-elle voulu réécrire l’histoire de la pandémie de Covid-19 ?

·1 min de lecture

Un an après l'apparition du nouveau coronavirus à Wuhan, les autorités chinoises ont repris le contrôle du récit autour du Covid-19. Aujourd'hui, les voix qui osent critiquer la gestion de l'épidémie par le gouvernement se font rares. Pour mieux comprendre comment Pékin a verrouillé la communication autour du virus, les équipes de France 24 se sont rendues à Wuhan, là où tout a commencé.

En février 2020, les réseaux sociaux chinois s'étaient ému de la mort du Dr. Li Wenliang, interpellé par les autorités chinoises pour avoir voulu lancer l'alerte sur l'apparition d'une mystérieuse maladie à Wuhan. Au cours des derniers mois, d'autres citoyens ou journalistes ont essayé de documenter les failles du système de santé ou encore de critiquer le manque de transparence des autorités. Beaucoup en ont payé le prix.

Alors que le Covid-19 continue de faire des ravages autour du monde, la maladie est le sujet d'une exposition à Wuhan. Un événement à la gloire du Parti communiste chinois et à la réponse des autorités à la crise sanitaire. Aujourd'hui, peu de voix osent s'élever pour contredire le récit national.