Chine : Shanghai assouplit prudemment certaines restrictions contre le coronavirus

·1 min de lecture
© HECTOR RETAMAL / AFP

Les habitants de la capitale économique chinoise semblent de plus en plus exaspérés par les difficultés d'accès à la nourriture et par l'isolement forcé des personnes positives dans des centres de quarantaine, au confort et à l'hygiène aléatoires. Les multinationales s'inquiètent quant à elles des conséquences sur les chaînes d'approvisionnement mondiales du confinement, qui devait initialement durer quatre jours. De nombreuses entreprises ont stoppé leur production.

400.000 personnes infectées depuis mars

Les 25 millions d'habitants de Shanghai, où plus de 400.000 infections ont été signalées depuis début mars, sont en principe soumis à un strict confinement à domicile. Mais depuis la semaine dernière, certaines règles ont été assouplies, a indiqué mercredi la mairie. Plus de 12 millions de personnes peuvent ainsi techniquement sortir de chez elles, mais doivent rester dans l'enceinte de leur résidence ou de leur quartier, a-t-elle précisé. En théorie, les habitants des quartiers où aucun cas n'a été signalé au cours des 14 derniers jours peuvent circuler librement.

Mais beaucoup d'habitants de telles zones se sont plaints sur les réseaux sociaux de ne pas être autorisés à quitter leur quartier. Le degré de mouvement reste conditionné au bon vouloir des volontaires du Parti communiste, qui appliquent avec souvent beaucoup de zèle les mesures anti-Covid.

La majorité des magasins fermés

Une habitante du secteur de Jing'an, qui a uniquement donné son prénom, Lilian, a indiqué à l...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles