Chine-Russie : Vladimir Poutine et Xi Jinping réitèrent leur alliance stratégique en marge d’un sommet

© Alexandr Demyanchuk / SPUTNIK / AFP

Pour la première fois depuis le début de l’invasion russe en Ukraine, Vladimir Poutine et son homologue chinois Xi Jinping se sont rencontrés à Samarcande en Ouzbékistan en marge du sommet de l’Organisation de coopération de Shangaï. Lors de cet entretien, le président russe a dénoncé les « laides » tentatives occidentales de créer un « monde unipolaire », saluant la « position équilibrée » de Pékin sur l’Ukraine . « Les tentatives de créer un monde unipolaire ont récemment pris une forme absolument laide et sont totalement inacceptables », a déclaré Vladimir Poutine à Xi Jinping. « Nous apprécions beaucoup la position équilibrée de nos amis chinois en ce qui concerne la crise ukrainienne », a-t-il ajouté.

Lire aussi - « Paranoïa », « hystérie patriotique »… Vladimir Poutine est-il devenu fou avec la guerre en Ukraine ?

L'OCS, bâtie comme un contrepoids à l'influence occidentale, regroupe la Chine, la Russie, quatre États d'Asie centrale (Kazakhstan, Kirghizistan, Ouzbékistan et Tadjikistan) ainsi que l’Inde et le Pakistan. La Chine, qui entretient une position ambivalente depuis le début du conflit en Ukraine, se présente donc comme un pays allié face « bloc » occidental, alors que les ministres du Commerce du G7, réunis en Allemagne, ont annoncé jeudi vouloir « accroître (leurs) efforts » pour empêcher la Russie de « profiter » économiquement de la guerre en Ukraine, et ont promis de mettre fin à la « naïveté » commerciale vis-à-vis de la Chine.

Une alliance stratégique re...


Lire la suite sur LeJDD