Chine: ruée dans les supermarchés avant un nouveau confinement à Chengdu

Une mégalopole chinoise de nouveau sous cloche dans l’ouest de la Chine. Depuis jeudi soir 1er septembre, les 21 millions d’habitants de Chengdu sont invités à rester chez eux. Quelque 157 nouveaux cas de contamination Covid ont été rapportés par les autorités sanitaires. Des nouvelles restrictions qui ont entraîné quelques bousculades dans les rayons alimentaires.

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

Des coffres de voitures pleins à craquer de produits de première nécessité, des banquettes arrière sur lesquelles s’entassent des monceaux de viande, des clients de supermarchés qui grimpent sur les étals pour ramasser un maximum de légumes, comme à chaque annonce de confinement en Chine, ces images font le tour des médias et des réseaux.

À la suite de l’annonce des nouvelles restrictions sanitaires, les habitants de Chengdu se sont préparés à un long siège. Madame Wang est secrétaire dans une compagnie d’État. Elle aussi s’est précipitée sur son épicerie de quartier, avant que l’horloge ne sonne 6h. Elle n’avait jamais vu autant de monde. « J’y suis allée pour la viande, raconte-t-elle. C’était vraiment la ruée ! Beaucoup de monde dans les rayons et files d’attentes aux caisses. On a pris des grands sacs, mais il n'y avait plus beaucoup de viande. »

Une hausse des prix


Lire la suite sur RFI