Chine : il retrouve sa mère en dessinant son village 33 ans après son rapt

·1 min de lecture
Li Jingwei et sa mère ont été réunis après plus de 30 ans de séparation. 
Li Jingwei et sa mère ont été réunis après plus de 30 ans de séparation.

Le jour de l?An a été synonyme de miracle pour la famille de Li Jingwei. Ce dernier, âgé de 4 ans lors de son rapt en 1989, a enfin retrouvé sa mère samedi 1er janvier. Enlevé par un réseau de trafic d?enfants en Chine, l?homme est parvenu à retracer le chemin jusqu?à ses proches en dessinant de mémoire un croquis de son village. Comme le relate The Guardian, la police a réuni mère et fils grâce à cette carte manuscrite postée sur Douyin, connu à l?international sous le nom de TikTok, le 24 décembre.

Plus de trente ans ont passé et, pourtant, Li Jingwei a su coucher sur papier ses souvenirs. Écoles, forêts de bambou, pont? Ces éléments spécifiques à son lieu d?origine ont permis à la police locale d?identifier le village en question, dans la province de Yunnan, où une femme avait déclaré la disparition de son enfant. « Ma mère a pleuré dès que je l?ai eue au téléphone. Après l?appel vidéo, je l?ai reconnue d?un coup d??il. Ma mère et moi avons les mêmes lèvres, les mêmes dents », a raconté le principal intéressé dans les colonnes de The Paper, un média chinois, dont se fait l?écho The Guardian.

À LIRE AUSSIEnlèvement d?enfants : le nouveau danger complotiste

Les rapts étaient monnaie courante

Pour en avoir le c?ur net, mère et fils se sont soumis à un test ADN, qui a confirmé leur filiation. Les images de leurs retrouvailles émouvantes ont été retransmises sur les réseaux sociaux, là où tout a commencé. « Merci à tous ceux qui m?ont aidé à retrouver ma fam [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles