La Chine reproche à l'Australie sa "mentalité de guerre froide"

par Kirsty Needham
·1 min de lecture
LA CHINE REPROCHE À L'AUSTRALIE SA "MENTALITÉ DE GUERRE FROIDE"

par Kirsty Needham

SYDNEY (Reuters) - L'Australie a dit jeudi avoir annulé deux accords conclus avec Pékin en lien avec le projet chinois de "nouvelle Route de la soie" parce qu'ils n'étaient pas conformes à la politique étrangère du gouvernement fédéral et son objectif d'une zone indo-pacifique "libre et ouverte".

Un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a répondu en dénonçant la "mentalité de guerre froide" de Canberra et "son parti pris idéologique" et en l'invitant à "corriger immédiatement ses erreurs en changeant de cap".

L'ambassade de Chine avait auparavant qualifié de "provocatrice" la décision de la ministre australienne des affaires étrangères, Marise Payne, d'opposer son veto à deux accords signés par l'État de Victoria, affirmant que cela nuirait davantage aux relations entre les deux pays.

Le Premier ministre australien Scott Morrison a déclaré jeudi aux journalistes que les accords avaient été annulés parce que son gouvernement fédéral ne voulait pas que les gouvernements des États australiens concluent des accords qui entrent en conflit avec la politique étrangère du pays.

Les relations diplomatiques entre l'Australie et la Chine se sont détériorées depuis que Canberra a demandé une enquête internationale sur les origines du coronavirus, suscitant des représailles commerciales de la part de Pékin.

(Cate Cadell à Pékin, version française Federica Mileo, édité par Jean-Stéphane Brosse)