La chine ravitaille sa station spatiale avec le lancement de Tianzhou-2

·2 min de lecture

Moins d’un mois après le lancement de Tianhe, le premier module de la station spatiale chinoise, la Chine s’apprête à la ravitailler et livrer plusieurs centaines de kilogrammes de fret et de matériel en tout genre. Ce ravitaillement sera réalisé par le cargo spatial Tianzhou-2 de 6,5 tonnes qui sera lancé par une Long March 7, dont ce sera le troisième vol depuis sa mise en service en 2016. Prévu hier soir, le tir a été reporté à ce soir.

Tianzhou-2 doit s’amarrer au module Tianhe pour une durée qui n’a pas été communiquée par les responsables de la mission, mais on suppose qu’il devrait y rester pendant plusieurs mois. Lors de cette mission, Tianzhou-2 ravitaillera en carburant la station spatiale, qui pour l’heure compte un seul module, lors de manœuvres autonomes de réapprovisionnement en carburant, a indiqué la CALT, l’Académie chinoise de technologie des lanceurs. Il apporte également l’équipement nécessaire aux premiers occupants de la station pour vivre et travailler ainsi que tous les consommables et produits de base nécessaires aux trois taïkonautes qui devraient rejoindre la station en juin pour y séjourner environ trois mois. Il emporte aussi un système de traitement et de régénération des urines annoncé comme très performant.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Deux vols habités en juin et septembre 2021

Si l’amarrage se passe bien et que les tests de fonctionnement sont concluants, les trois taïkonautes rejoindront la station en juin à bord de  Shenzhou-12 pour un séjour de plusieurs mois. Ils auront pour principales tâches de la mettre en service et de vérifier le bon fonctionnement de tous les systèmes dont le support vie. En septembre, un nouveau cargo Tianzhou sera lancé, suivi le mois d'après d’un...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles