Chine: les raisons de la baisse estivale de l'activité manufacturière

En Chine, l'activité manufacturière a fortement chuté. L’indice d’activité des directeurs d’achat (PMI), calculé par le cabinet IHS Markit pour le groupe de médias Caixin, s’est établi à 49,5 points en août, contre 50,4 en juillet. Un nombre inférieur à 50 points est le signe d'une contraction de l'activité. Cet indice sonde les petites et moyennes entreprises principalement. Il est très scruté par les marchés.

L'effondrement de la production chinoise cet été, révélé par un indice publié jeudi 1er septembre, est dû aux restrictions sanitaires liées à la politique « zéro Covid » du pays, et ce alors que le niveau de contaminations en Chine est plus faible qu'ailleurs dans le monde. Cela se traduit par de multiples confinements, par la fermeture d'usines, ou encore par la mise en quarantaine de toute personne venue de l'étranger.

L'été particulièrement chaud n'a pas arrangé les choses. L'asséchement des cours d'eau qui alimentent les barrages a obligé les autorités à rationner l'électricité, ce qui a pesé sur l'activité des entreprises.

Résultat : les coûts de production ont augmenté, et les commandes destinées à l’exportation, moteur de l'économie chinoise, ont chuté. La Chine est, en effet, le premier pays exportateur mondial, et tout ralentissement affecte les autres pays.


Lire la suite sur RFI