Comment la Chine réagit à la visite de l'Américaine Nancy Pelosi à Taïwan

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© TAIWANESE FOREIGN MINISTRY / HAN / ANADOLU AGENCY / ANADOLU AGENCY VIA AFP
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pékin avait prévenu. Ce mardi, Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des représentants américaine, a atterri à Taïwan dans le cadre de sa tournée asiatique, après deux étapes en Malaisie et Singapour. En réponse, la diplomatie chinoise a réaffirmé la « grave violation » constituée par cette visite officielle. Et des menaces militaires ont également été formulées par Pékin.

Sa visite n'avait pas été confirmée à l'avance, mais plusieurs médias américains et taïwanais évoquaient depuis de nombreux jours sa venue, entraînant de fermes condamnations de Pékin. « La visite de notre délégation parlementaire à Taïwan démontre le soutien inconditionnel de l'Amérique à la vibrante démocratie de Taïwan », a-t-elle déclaré dans un communiqué publié peu après son arrivée.

Lire aussi – Pékin menace les États-Unis en cas de visite de Nancy Pelosi à Taïwan

Menaces militaires

Dès l'arrivée de Nancy Pelosi à Taïwan, le ministère chinois des Affaires étrangères a dénoncé « une grave violation » des engagements américains vis-à-vis de la Chine, qui « porte gravement atteinte à la paix et à la stabilité » régionales. Le ministère chinois de la Défense a lui promis des « actions militaires ciblées » de la part de l'armée.

Actuellement en tournée en Asie, Nancy Pelosi est la plus haute responsable américaine élue à se rendre sur l'île en 25 ans. Une initiative controversée qui crée déjà de fortes tensions dans la région. Arrivée dans la soirée à bord d'un avion militaire américain, la dirigeant...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles