En Chine, un programme fiche, note et sanctionne les citoyens

Brut.

"Vous ne pouvez plus être membre du parti ou représentant de votre quartier. Vous ne pouvez plus être parmi les meilleurs."

Jeter un papier par terre, ne pas relever correctement son compteur d'eau, couper un arbre... En Chine, ces incivilités peuvent coûter cher. Une quarantaine de villes chinoises expérimente actuellement le programme "Crédit social", un programme qui consiste à noter et à ficher ses citoyens. Au nord-est du pays dans un village proche de Rongcheng, une bagarre peut coûter 10 points.

Chaque citoyen obtient, in fine, une moyenne et une note finale, considérée comme une deuxième carte d'identité. "Le but de ce système, c'est la reconstruction de la morale", estime Lin Junyue, père du système du crédit social. Selon lui, un tel programme permettrait d'atteindre "le même niveau de civilité que les pays développés".

Vers une globalisation du programme en Chine ?

Cependant, si les personnes qui se comportent mal sont sanctionnées, le programme tient à récompenser celles qui font de bonnes actions. Pour sa bonne conduite, une citoyenne a reçu l'équivalent de 26 euros et quelques kilos de crabes en guise de reconnaissance. Et selon elle, ça marche : "Tout le monde est devenu meilleur, civilisé, maintenant on tient à la propreté."

Le programme de "crédit social" pourrait être généralisé dans toute la Chine à partir (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi