Chine: le premier moyen-courrier chinois C919 présenté au public

VIA REUTERS - CHINA DAILY

L’avion monocouloir chinois C919 a fait sa première sortie aérienne publique ce mardi 8 novembre. C’était lors d’un salon de l’aéronautique, dans le sud de la Chine. L’avionneur Comac aligne déjà les commandes pour ce futur concurrent de l’A320 et du Boeing 737 MAX.

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

C’est l’une des stars du salon de l’aéronautique de Zhuhai. Avec l’avion de transport militaire Y20 et l’hydravion AG600 -trois modèles de conception chinoises-, le C919 est censé réduire la dépendance de la Chine aux constructeurs étrangers. Car le « rêve chinois » de Xi Jinping passe aussi par les maîtrises des nuages et donc par ce biréacteur de l’avionneur d’État Comac que l’on a vu partout aujourd’hui.

Pas encore d’homologation des régulateurs européens et américains

Le fuselage blanc et bleu à queue verte du monocouloir a aimanté les smartphones des centaines de fans qui ont fait le déplacement dans cette ville du sud de la Chine pour assister à la démonstration. Grand cercle dans le ciel gris de ce bord de mer qui sert de frontière avec Macao et atterrissage dans la plupart des journaux officiels. Ces derniers ont sorti la calculatrice : 300 modèles ont été achetés par 7 compagnies de leasing.

Des grandes compagnies chinoises, comme la China Easternauraient déjà fait part de leur intention d’incorporer le C919 à leur flotte. L’avion a obtenu sa certification en septembre du régulateur chinois, mais l’appareil n’a pas encore reçu l’homologation des régulateurs européens et américains.


Lire la suite sur RFI