Chine : la première visite d'une émissaire de Biden... et quelques couacs

·1 min de lecture

La faute aux Américains... La première visite en Chine d'une haute responsable de la diplomatie américaine de l'ère Biden a donné lieu lundi à un réquisitoire en règle de Pékin contre Washington. Wendy Sherman, numéro deux du département d'État américain, est arrivée dimanche dans la grande ville de Tianjin (nord de la Chine), où elle doit s'entretenir avec le ministre chinois des Affaires étrangères. Une première pour les deux pays.

La presse n'a pas été conviée lundi matin à assister à la rencontre entre Wendy Sherman et le vice-ministre chinois des Affaires étrangères Xie Feng. Mais selon des propos communiqués par la diplomatie chinoise, M. Xie a accusé les Américains d'être entièrement responsables de la détérioration des liens entre les deux géants du Pacifique.

Les relations sont "dans une impasse" et Washington doit cesser de "diaboliser" Pékin, a-t-il lancé. "Fondamentalement, c'est parce que les Américains voient la Chine comme un ennemi imaginaire", a-t-il ajouté, exhortant Washington à "changer d'état d'esprit erroné et de politique dangereuse".

>> A lire aussi - La Chine accuse les Etats-Unis d’être “le champion du monde” des cyberattaques

Depuis son arrivée à la Maison Blanche, Joe Biden n'a guère modifié la politique de son prédécesseur envers la Chine, laissant notamment en place les sanctions commerciales imposées par Donald Trump sur les produits chinois. Il s'est en outre efforcé de convaincre les alliés de l'Amérique de rejoindre un front commun des démocraties (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pass sanitaire : le projet de loi voté au Parlement, que faut-il en retenir ?
Cluster dans une discothèque, nouveau service proposé par Decathlon… Le flash éco du jour
Pass sanitaire : un compromis sur le fil entre députés et sénateurs
Premier vol commercial historique entre Israël et le Maroc
Une lettre de demande d'emploi de Steve Jobs, vieille de presque 40 ans, vendue aux enchères

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles