Chine : pour punir leur fils d'avoir passé trop de temps devant la télé, ils le forcent à la regarder toute la nuit

Le petit garçon a passé une nuit éprouvante devant le poste de télévision (Photo : Getty Images/iStockphoto) (Getty Images/iStockphoto)

Le petit garçon âgé de 8 ans a finalement été autorisé à aller se coucher aux alentours de 5h du matin après une nuit éprouvante passée sur le canapé du salon.

Punition originale ou acte de maltraitance ? En Chine, un couple résidant dans la province de Hunan a récemment entrepris de donner une leçon à leur fils âgé de huit ans en le forçant à passer toute une nuit devant le poste de télévision familial.

Comme le raconte le South China Morning Post, ce soir-là, les parents du petit garçon l'avaient laissé seul à la maison avec pour instruction de finir ses devoirs et de se coucher vers 20h30 après s'être lavé. En rentrant chez eux un peu plus tard dans la soirée, le couple a cependant découvert que l'enfant n'avait pas fait ses devoirs, ne s'était pas douché et était resté planté devant le poste de télévision alors que l'heure convenue pour son coucher était nettement dépassée !

Des parents inflexibles

En voyant ses parents arriver, le petit garçon a bien tenté d'aller au lit en catimini, mais le subterfuge n'a pas trompé ses parents, qui ont décidé de lui infliger une punition exemplaire. Après l'avoir sorti de sa chambre, les adultes ont ainsi ramené leur fils devant la télévision dans le canapé du salon et l'ont forcé à rester toute la nuit devant le poste allumé !

D'après les informations du média local, le pauvre enfant est resté très sage pendant les premières heures, avant de commencer à s'agiter vers 2h du matin. Après avoir pleuré pendant de longues minutes, il aurait même tenté de se glisser dans sa chambre pour retrouver son lit, mais ses parents l'en ont de nouveau sorti pour le remettre devant le téléviseur.

Après s'être relayés toute la nuit pour surveiller que leur fils restait bien dans le canapé, le père et la mère l'ont finalement autorisé à aller se coucher vers 5h du matin. Surréaliste, l'histoire a déclenché de vifs débats en Chine, de nombreuses personnes dénoncent ainsi une punition "trop sévère". Reste désormais à savoir quel sera l'effet de cette nuit éprouvante sur le petit garçon...