Chine: la perspective d'un fonds public de soutien rassure le secteur immobilier

En Chine, l'État pourrait aider financièrement le secteur immobilier, qui pèse pour un quart du PIB chinois. Les actions des principaux groupes immobilier chinois ont décollé après l'annonce du Premier ministre chinois.

Les investisseurs ont accueilli très favorablement les propos de Li Keqiang. Lors d'une réunion ministérielle vendredi soir, le Premier ministre chinois a plaidé pour des mesures « qui favorisent le développement d'un marché immobilier sain et solide », en évoquant notamment un fonds public pour renflouer les promoteurs en Chine, sans donner de détails sur les dispositions envisagées.

À la Bourse de Hong Kong, les titres des groupes immobiliers CIFI Holdings (Group) et de Guangzhou R&F Properties ont progressé respectivement de 12% et 6%. À Shanghai, Cinda Real Estate, Poly Developers et Gemdale group ont gagné entre 3 et 6%.

Il est vrai que les grands groupes immobiliers sont soumis à de fortes pressions depuis que Pékin a lancé en 2021 des mesures visant à contrôler leur niveau d'endettement. La pandémie et une vague de défauts de paiement, qui ont frappé le secteur, ont fortement réduit la demande. Résultat, certains groupes peinent à poursuivre leurs chantiers. La crise a pris récemment une nouvelle tournure avec une grève de mensualités. Des propriétaires refusant de rembourser leurs prêts, tant que les travaux n'avancent pas.

L'annonce du Premier ministre apporte donc une lueur d'espoir aux acteurs du secteur alors que, de son côté, le géant Evergrande tente de conclure un accord de restructuration pour sa dette estimée à 300 milliards de dollars.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles