Chine : le pays se dresse à nouveau contre le gaspillage alimentaire

Dans le restaurant Bianyifang à Pékin, terminé les festins. "On fait campagne contre le gaspillage alimentaire pour répondre à l’appel du président Xi Jinping", explique Ao Ran, le manager. Le message du président, "opération assiette vide", est largement relayé sur les réseaux sociaux. Dans un contexte de crise sanitaire et de guerre commerciale avec les États-Unis, la Chine doit s'émanciper et moins dépendre de ses importations de grains, notamment de blé et de maïs. 35 millions de tonnes de nourriture gaspillée par an À Shanghai, dans un autre restaurant, les consommateurs sont invités à ne pas trop commander, et les portions sont plus petites. "Fini le temps où l’on commandait beaucoup pour impressionner la galerie. Notre génération fait beaucoup plus attention", commente une cliente. Les autorités estiment encore que 35 millions de tonnes de nourriture sont jetées en Chine chaque année. La nouvelle directive de Xi Jinping "n’est pas encore suivie, loin de là, par tous les professionnels de la restauration ou par tous les consommateurs", commente toutefois Arnauld Miguet, journaliste France Télévisions en Chine.