Chine : Le mouvement de danse du « pont » paralyse de plus en plus de jeunes danseuses et inquiète les autorités

À suspendre - Pointant du doigt le boom de la danse en Chine, les lésions de la moëlle épinière ont représenté un tiers des lésions pédiatriques entre 2015 et 2019, soit huit fois plus qu’entre 1992 et 2002

En Chine, le nombre d’établissements qui enseignent la danse a explosé en quelques années. Cette activité permet d’améliorer la condition physique des enfants et leur a même permis par le passé d’obtenir des points supplémentaires lors d’examens d’entrée à l’école.

Pourtant, le développement de la pratique a entraîné une autre augmentation : celle des accidents, et notamment des blessures à la colonne vertébrale, selon Sixth Tone, relayé par Slate.

Couper le pont

Le mouvement souvent appelé « pont » réalisé en se penchant en arrière jusqu’à toucher le sol avec ses mains, est particulièrement décrié. Et pour cause : les lésions de la moelle épinière causées par cette flexion arrière représentaient 33,9 % des lésions pédiatriques enregistrées entre 2015 et 2019.

Un chiffre qui n’atteignait que 4 % entre 1992 et 2002. Et plus de 1.000 enfants se seraient retrouvés paralysés depuis 2005 à cause de ce mouvement.

C’est notamment le cas de Qingqing, 12 ans, qui se déplace en fauteuil roulant depuis 2017. A l’âge de 5 ans, la fillette était tombée en tentant de faire un « pont ». Elle pourrait ne jamais remarcher. Depuis, ses parents croulent sous les frais médicaux importants et ont entamé(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Arnaque : Un réseau chinois a piégé plus de 170.000 Français via des dizaines de milliers de faux sites marchands
La justice fait confisquer neuf châteaux du Bordelais, propriété d’un magnat chinois
Taïwan : L’île détecte 45 avions chinois autour de son territoire, un record depuis le 1er janvier