En Chine, la mode de la plongée habillé en sirène

Par Le Point.fr
·1 min de lecture
Le
Le

Pratique à la fois sportive et artistique, le « mermaiding » - ou la plongée avec une queue de sirène - fait des émules en Chine. Au point que c'est dans une station balnéaire de l'île de Hainan que le record du monde du plus grand spectacle aquatique en la matière a été battu le 28 avril dernier. Une centaine de nageurs ont proposé un tableau multicolore dans l'Ambassador Lagoon, vaste complexe touristique doté de son propre aquarium, rapporte CNN.

Le principe est assez simple. Il s'agit d'un mélange de plongée en apnée et de natation synchronisée, le tout en étant équipé d'une monopalme. À la différence que la recherche de l'esthétisme est plus poussée, et que donc l'équipement est également conçu pour faire ressembler à une sirène.

Fluidité et élégance

« Nous devons utiliser notre ventre et notre taille pour bouger comme un dauphin. Cela demande de la pratique pour rendre ce mouvement fluide et élégant comme une vraie sirène », a expliqué à la chaîne américaine Dada Li, plongeuse chevronnée et pionnière du « mermaiding » en Chine.

À l'origine, il ne s'agissait que d'une activité professionnelle. Dada Li se produisait dans les aquariums avec quelques autres plongeurs depuis 2015. Mais très vite, avec l'aide des réseaux sociaux, le « mermaiding » est devenu viral.

À LIRE AUSSIGoût du chlore : la piscine, une passion française

Des écoles qui proposent cette discipline sont apparues en nombre en Chine, et aujourd'hui « les cours de sirène représentent désormais 3 [...] Lire la suite