La Chine mise encore sur le charbon face à la hausse des prix de l’énergie

La Chine mise encore sur le charbon malgré les promesses d'une réduction à partir de 2026. Après une réduction d'électricité produite via le charbon au premier semestre, la production a augmenté en juillet et août, selon l'observatoire du climat, Carbon Brief. La Chine, déjà le premier émetteur mondial de gaz à effet de serre, veut faire face aux pénuries d'énergie et à la hausse du prix du gaz et du pétrole. Mais aussi pour faire tourner les climatiseurs face à une canicule d'ampleur inédite.

Ces dernières semaines, les quantités de charbon brûlées sont reparties à la hausse pour faire fonctionner les climatiseurs. Avec des cours d'eaux s'étant asséchés, il a également fallu compenser la baisse de production de barrages hydrauliques.

Mais, tout ne repose pas sur des questions météorologiques. Dès l'automne dernier, les autorités ont demandé aux producteurs de charbon d'augmenter leur capacité d'extraction pour 2022, une hausse équivalente à un mois de production supplémentaire.

Nouvelles centrales

Certes, au début de l'année, les importations chinoises de charbon ont baissé. Mais en juin, le Premier ministre Li Keqiang a appelé à augmenter autant que possible les capacités de production. Et selon Greenpeace, au premier trimestre, les régulateurs chinois ont autorisé de nouvelles centrales à charbon pour une capacité de plus de 8,5 gigawatts - soit presque la moitié de ce qui avait été approuvé sur l'ensemble de l'année 2021.


Lire la suite sur RFI