La Chine et l'Inde confirment la tenue d'un sommet informel bilatéral

Après un premier sommet en avril à Wuhan, en Chine, Narendra Modi et Xi Jinping s'apprêtent à se rencontrer à nouveau les 11 et 12 octobre pour aborder notamment la question du Cachemire que se disputent l'Inde et le Pakistan.

La Chine et l'Inde ont officiellement confirmé la tenue d'un deuxième sommet informel les 11 et 12 octobre en Inde entre le Premier ministre indien Narendra Modi et le président chinois Xi Jingping.

Ce sommet fait suite à une précédente rencontre sur ce format des leaders des deux nations en avril l'année dernière à Wuhan. Ils devraient y discuter de leurs relations bilatérales ainsi que de leurs contentieux territoriaux et commerciaux.

Cachemire et soutien au Pakistan

La révocation cet été par New Delhi du statut d'autonomie du Cachemire indien, ainsi que sa division en deux territoires distincts, a irrité Pékin. La Chine revendique certaines parties du Ladakh, désert himalayen frontalier du Xinjiang et du Tibet, qui constitue la partie orientale de la région du Cachemire.

La Chine soutient aussi diplomatiquement aux Nations unies son allié pakistanais sur la question du Cachemire, région que se disputent l'Inde et le Pakistan depuis plus de 70 ans. Son Premier ministre, Imran Khan, a été reçu avec les honneurs mardi à Pékin pour une visite d'État de deux jours.

La précédente rencontre de ce type entre Xi Jinping et Narendra Modi était destinée à apaiser les tensions suite à une confrontation entre leurs armées sur le plateau himalayen du Doklam, considéré par l'Inde comme territoire bhoutanais, mais par la Chine comme son propre territoire, à l'été 2017.

« Depuis la rencontre entre les leaders des deux pays l'année dernière, les relations Chine-Inde ont progressé à bon rythme, a déclaré Geng Shuang, porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois. Les deux parties n'ont cessé de faire progresser la coopération dans divers domaines et ont géré de manière appropriée leurs différences et les questions sensibles ».

(avec AFP)

Inde-Chine : contexte et leçons d'un conflit armé évité de justesse