Chine: la ligue de basket (CBA) ouvre la voie aux autres compétitions

La Chinese Basketball Association (CBA) a annoncé qu’elle reprendrait ses activités le 20 juin prochain, après cinq mois d’arrêt à cause de la pandémie de Covid-19. La CBA va donc être la première compétition sportive professionnelle à redémarrer en Chine, depuis le début de la crise du coronavirus.

C’est donc à travers le basket-ball que le sport collectif professionnel va redémarrer en Chine. Alors que le championnat de football local (Chinese Super League) tarde à annoncé son retour, celui de basket (CBA) a confirmé ce 4 juin 2020 sa reprise. La CBA, qui s’était arrêtée en pleine saison régulière fin janvier, a fixé une date pour son « come-back » : le 20 juin. Et ce avec le clair aval des autorités locales, a-t-elle assuré.

Yao Ming, le patron de la ligue, a fait part de sa satisfaction, même s’il ne se déclare pas soulagé pour autant. « C’est juste le début. Nous avons fait face à beaucoup d’incertitudes cette année, des choses dépassant nos connaissances. On doit prendre tous les facteurs en considération », a estimé l’ex-superstar du basket chinois et ancien joueur NBA, à l’agence de presse Xinhua.

Des matches à huis-clos organisés dans deux villes

C’est pourquoi, afin de limiter les risques de contagion, les 20 équipes de la CBA seront regroupées dans deux groupes de 10. Tous les matches du premier groupe se joueront à Qingdao (Est du pays) et tous ceux du deuxième à Dongguan (Sud). Des rencontres qui devraient se disputer à huis-clos. Bref, un dispositif qui ressemble grandement à celui que compte mettre en place la Ligue nord-américaine de basket-ball (NBA), avec des parties qui se dérouleront sans spectateurs, en Floride.

Un protocole sanitaire strict devra par ailleurs être observé, malgré ces conditions déjà exceptionnelles. « Les gens se sont familiarisés avec les spécificités des mesures de lutte contre le virus comme le fait de porter des masques ou de prendre la température, a ajouté Yao Ming. Nous espérons que tout ceci sera traçable et reproductible ».

La gestion des joueurs étrangers

La Chinese Basketball Association espérait relancer ses activités en avril. Mais elle avait dû renoncer devant la gravité de la pandémie de Covid-19. Le temps passant, un arrêt définitif de l’exercice 2019-2020 – débuté le 26 octobre et censé initialement se finir le 12 mai – n’était d’ailleurs pas exclu. Une situation particulièrement délicate pour la cinquantaine de joueurs étrangers du championnat, essentiellement des Américains. Selon plusieurs médias internationaux, la CBA aurait même forcé ces joueurs à rester à la disposition des clubs, malgré le contexte très incertain en Chine et les restrictions de voyages vers le pays.

Beaucoup d’entre eux ne devraient d’ailleurs pas pouvoir être présents à la reprise, notamment parce que les compagnies aériennes chinoises sont  désormais interdites aux États-Unis. La CBA a assuré toutefois que ses règles sur les quotas d’étrangers par match seraient aménagées pour que les clubs les plus « internationaux » ne soient pas pénalisés.