Chine: l'ancien président de la fédération de football condamné à la prison à vie pour corruption

En Chine, Chen Yuyuan a été condamné ce mardi 26 mars par un tribunal de la province du Hubei à la prison à vie pour avoir accepté des pots-de-vin dans le cadre de ses fonctions. Une sanction qui intervient dans le cadre d’un grand ménage dans le football chinois.

De notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

Pour le tribunal de la province centrale du Hubei qui l’a condamné en première instance, Chen Xuyuan a profité de ses différents statuts pour percevoir illégalement des sommes d’argent dont les montants étaient « particulièrement énormes ». La cour de Hangshi a fait les comptes : le prévenu, aujourd’hui condamné à la privation de liberté à perpétuité, aurait accepté des pots-de-vin à 217 reprises en treize ans, pour près de 81 millions de yuans, soit 10,5 millions d’euros. Ces versements se sont produits lorsqu’il était à la direction du SIPG (Shanghai International Port Group), le principal opérateur du port de Shanghai, entre février 2011 et juin 2019. Ces versements auraient alors dépassé les 40 millions de yuans.

La corruption s’est poursuivie ensuite lorsqu’il a pris la présidence de l’Association chinoise de football, a rappelé le tribunal : « Chen Xuyuan a accepté les demandes du président du promoteur China Fortune Land Development de fournir une assistance pour l'organisation d'événements, des recommandations de poste et des approbations de qualification pour le club de football de l'entreprise. »


Lire la suite sur RFI