La Chine lance le deuxième module de sa station internationale

Le deuxième module du « Palais céleste » (« Tiangong », en chinois), la station spatiale chinoise, a été lancé avec succès dimanche 24 juillet. L’engin propulsé par une fusée Longue Marche a décollé toute l’heure de l’île tropicale de Hainan. Il est attendu là-haut par trois taïkonautes, qui vont jouer au mécano de l’espace.

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

Les cocotiers tremblent, les « ooooh » et les « ouaaaaa » du public invité et des équipes techniques saturent sur les images des médias d’État, lentement mais sûrement la fusée Longue Marche 5B s’arrache du sol pour aller crever le ciel. Un mur épais de fumée blanche envahit alors le pas de tir de Wenchang, à la mesure de la poussée nécessaire au transport de ce deuxième module baptisé « Wentian ». Dix-huit mètres de long, 20 tonnes, 4,2 mètres de diamètre. C'est le plus lourd des trois composants de bases de la future station spatiale chinoise (CSS).

Couchage et cuisine


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles