La Chine, l’Australie, l’Inde, le Japon et la Corée musclent leur défense, les tensions montent !

·1 min de lecture

"Il y a une petite frénésie à s'armer dans la région indo-pacifique", souligne John Delury, professeur à l'université Yonsei (Corée du Sud). "On a l'impression que tout le monde s'y met". Cette semaine, les différents tests de missiles et d'achats d'armes ont mis en lumière l'intensification de la course à l'armement dans cette partie du globe. En l'espace de 24 heures, la Corée du Nord a tiré deux missiles balistiques embarqués, la Corée du Sud son premier missile balistique depuis un sous-marin et, de son côté, l'Australie annonçait l'achat de sous-marins américains à propulsion nucléaire et de missiles de croisière à la pointe de la technologie. Cette activité exceptionnelle traduit une volonté de la région de dépenser sans compter pour se doter des dernières et meilleures technologies en matière d'armement, selon les experts.

L'an dernier, à elle seule, la région Asie-Pacifique a dépensé plus d'un demi-milliard de dollars américains en matière de défense, selon les données de l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm. "On voit vraiment une tendance à la hausse depuis 20 ans", a expliqué Lucie Beraud-Sudreau, de cet Institut. "L'Asie est vraiment la région où cette tendance est la plus perceptible". Lucie Beraud-Sudreau souligne la concordance entre une croissance économique rapide -- qui fait entrer plus d'argent dans les caisses du gouvernement -- et un changement dans la "perception des menaces" pesant dans la région.

>> A lire aussi - Contrat du siècle (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Versailles : la grosse bourde de la direction d’un lycée qui imposait le pass sanitaire à ses élèves et professeurs
Filouterie : définition et sanctions
La directrice du FMI accusée d'avoir fait pression en faveur de la Chine
Les meilleures mutuelles étudiantes pour la rentrée, joli coup de pouce pour les bénéficiaires du chèque énergie... Le flash éco du jour
Crise des sous-marins : la colère de la France ne retombe pas, malgré les tentatives d'apaisement des États-Unis

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles