Chine : un homme découvre qu'il est innocent… après 30 ans de cavale

Par LePoint.fr
·2 min de lecture

Rongé par les remords, l'homme s'est rendu pour des faits datant de 1990. Mais son nom ne figurait pas dans les registres, rapporte « Ouest-France ».

Une cavale de 30 ans pour rien. D'après le média chinois Beijing News, relayé par Ouest-France, un homme de 52 ans s'est rendu cette année à la police après avoir été en fuite depuis 1990. Seulement, le fugitif n'était pas inscrit dans les fichiers des forces de l'ordre. Il n'avait, en fait, jamais été recherché.

Tout a commencé à Yinchuan, le chef-lieu de la région autonome du Ningxia, dans le nord-ouest de la Chine. L'homme, nommé Zhou, a fui une bagarre dans laquelle il était impliqué, craignant d'avoir blessé gravement un homme et d'être interpellé par la police. Le lendemain, il est retourné sur les lieux de la rixe pour se rassurer et y a découvert une voiture des forces de l'ordre. Pris de panique, il s'est alors persuadé qu'il était impliqué dans une affaire pénale et a décidé de quitter la ville. Il n'y reviendra pas avant 30 ans.

Rongé par les remords

Pendant toutes ces années, Zhou va faire profil bas et vivre de petits boulots, travaillant dans des mines ou des briqueteries, pour ne pas attirer l'attention. Mais en 2020, il craque, rongé par les remords. L'homme retourne à Yinchuan et se rend à la police, décidé à faire des aveux complets. Seulement, au commissariat, il apprend qu'il n'a jamais été recherché par les autorités chinoises et que son nom ne figure pas dans les registres de police.

Lire aussi Un homme soupçonné d'assassinat remis en liberté suite à la grève des avocats

En apprenant la nouvelle, l'ex-fugitif aurait éclaté en sanglots, sel [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :