Chine : le géant Alibaba dans la tourmente

Source AFP
·1 min de lecture
Jack Ma n'est officiellement plus à la tête d'Alibaba depuis son départ à la retraite l'an dernier. Mais il conserve une influence prépondérante sur le groupe via les actions qu'il détient
Jack Ma n'est officiellement plus à la tête d'Alibaba depuis son départ à la retraite l'an dernier. Mais il conserve une influence prépondérante sur le groupe via les actions qu'il détient

Il s'agit d'un véritable séisme dans le monde des affaires en Chine. Alibaba, le groupe fondé par Jack Ma et qui représente la réussite de la Chine dans le domaine des technologies et de l'économie numérique, est désormais la cible d'une enquête menée par le régime communiste chinois. Les autorités soupçonne l'entreprise de « pratiques monopolistiques ». L'Administration d'Etat pour la régulation des marchés a annoncé tôt, jeudi 24 décembre, au matin, l'ouverture de cette enquête. Et depuis, les actions d'Alibaba ont dévissé de plus de 8 %, selon les chiffres de fin de matinée à la Bourse de Hong Kong.

« Il y a manifestement une escalade des efforts coordonnés visant à entraver l'empire de Jack Ma, qui symbolisait les nouvelles entités chinoises trop grosses pour faire faillite », a observé pour l'agence Bloomberg l'analyste Dong Ximiao, de l'Institut de la finance sur internet de Zhongguancun, la Silicon Valley de Pékin. Les autorités n'ont guère fourni de détails sur ce qui est reproché à Alibaba, mis à part « un accord d'exclusivité » non précisé. Le géant du e-commerce a « promis de coopérer activement à l'enquête avec les régulateurs ».

Jack Ma, dans le viseur des autorités ?

Outre l'enquête contre la maison-mère, les régulateurs ont annoncé avoir contacté Ant Group, leader mondial du paiement en ligne, pour des questions de « supervision », moins de deux mois après que Pékin eut annulé à la dernière minute l'introduction en Bourse de cette filiale d'Ali [...] Lire la suite