Chine: Fu Zhenghua, ex-chef de la police de Pékin, jugé pour corruption

Fu Zhenghua, l'ancien chef de la police de Pékin, est jugé depuis jeudi 28 juillet pour corruption par le tribunal populaire intermédiaire de Changchun, dans la province de Jilin. Les purges se multiplient en Chine à l'approche du 20e Congrès du Parti Communiste.

En Chine, la police, les procureurs et les juges n'ont pas droit à l'erreur. Ils ont consigne d'être « absolument loyaux, absolument purs et absolument fiables », un ordre donné en 2020 par le président Xi Jinping en personne.

Depuis, une campagne de purge a fait de nombreuses victimes dans l'appareil sécuritaire. Tombé en disgrâce comme tant d'autres avant lui, l'ex-chef de la police de Pékin, Fu Zhenghua est devant ses juges depuis jeudi 28 juillet.

Ce haut fonctionnaire a été victime d'une campagne anti-corruption sans merci. Une razzia dans le célèbre club de nuit Passion de Pékin avait forgé sa réputation d’avoir « la main lourde » pour faire appliquer la loi.

Fu Zhenghua n’avait d’ailleurs pas hésité à faire tomber Zhou Yongkang, le « tsar de la sécurité chinoise » condamné à vie pour corruption depuis.

Purges à l'approche du 20e Congrès


Lire la suite sur RFI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles