La Chine franchit la barre du milliard d'internautes

·2 min de lecture

Le cap du milliard d’internautes a été franchi en Chine. La deuxième économie du monde a gagné 22 millions d’internautes supplémentaires en six mois, soit près de deux fois la population de la Guinée. Avec une nette augmentation de la consommation internet chez les personnes plus âgées.

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

Il était déjà difficile de sortir sans son smartphone avant la crise sanitaire en Chine, avec la pandémie c’est chose impossible. Le téléphone sert à régler ses achats via les paiements digitalisés, à passer commande d’un taxi, d’un plat à emporter ou à régler ses factures. Il est aussi indispensable pour prendre le bus, le métro, entrer dans un magasin, grâce au code QR santé -le pass sanitaire a ici été généralisé au printemps 2020.

À lire aussi : L’ère du Covid-19 a été une aubaine pour l’industrie numérique en Chine

Tout le monde ou presque a un portable. Résultat : tout le monde ou presque a le nez collé à l’écran, jusqu’à 7 heures par jour pour certains. Et parmi les nouveaux surfeurs, les plus de 40 ans dont la consommation internet a augmenté de 14%. La Chine compte aujourd’hui 1,11 milliard de connectés, selon le Centre chinois d’information sur l’internet, avec une couverture 4 et 5 G qui ne cesse de s’étendre (le taux de couverture est de 71, 6 % à l’échelle nationale et 59, 2 % à la campagne). Ce qui évidemment fait les beaux jours du e-commerce qui devrait représenter plus de 50% des ventes au détail avant la fin de cette année.

Un poids dans l’économie et un nombre d’internautes qui visiblement inquiète les autorités qui viennent de renforcer la censure sur les réseaux sociaux et tentent de mettre au pas les géants du numérique.

À lire aussi : Le passe sanitaire, impossible de sortir sans lui en Chine

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles