Chine : elle sauve 100 chiens, qui devaient être mangés

M6 Info
Yang Xiaoyun, au centre, a déboursé près de 1.000 euros pour sauver des chiens destinés à être mangés.

Elle a évité à 100 chiens de finir à la casserole. Yang Xiaoyun, a déboursé près de 1.000 euros pour acheter 100 chiens, qui devaient être mangés à l’occasion d’un festival de viande canine, organisé dimanche 21 juin à Yulin, une ville du sud de la Chine, pour célébrer le solstice d’été.

Les chiens vendus dans des cages

Des photos montrent Yang Xiaoyun, 65 ans, arpenter un marché où les chiens étaient vendus dans des cages. Elle compte loger les 100 animaux chez elle, à Tianjin, à plus de 2.000 kilomètres de Yulin.

Une pétition en ligne

Chaque année, la ville organise ce festival de viande canine, qui provoque les vives protestations des défenseurs des droites des animaux. A l’instar de Yang Xiaoyun, par le passé, des militants de la cause animale se sont rendus dans la ville afin de protester et d’acheter des chiens afin de les sauver d’un destin funeste. Une pétition a même été lancée sur Internet pour faire cesser le festival, elle recueille plus de 3,5 millions de signatures.

Sur Twitter, de nombreux internautes font part de leur indignation avec le mot dièse #StopYulin2015.

 
 

 

"Une ville ouverte, tolérante et civilisée"

Les autorités locales ont tenté de prendre leurs distances avec le festival. "Des habitants de Yulin ont l'habitude de se regrouper pour manger des litchis et de la viande de chien pendant le solstice d'été", a écrit le bureau d'information de la ville sur Weibo, l'équivalent de Twitter en Chine. "La cité n'a jamais (officiellement) organisé un festival de viande canine", a-t-il ajouté, soulignant que "Yulin est une ville ouverte, tolérante et civilisée".

Le jour du festival, les chiens et les chats qui vont être sacrifiés sont brandis avec une longue tenaille qui les tient au cou et sont ensuite tués à coups de bâton, explique RTLinfo.be.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages