La Chine devrait bientôt dominer le marché automobile mondial

La Chine a pris une place de plus en plus grande dans l’industrie automobile au cours des dernières années.

Vers une domination de la Chine ?

Et pour cause, l’an dernier, l’Empire du Milieu est parvenu à devenir le premier exportateur mondial de voitures, se positionnement alors devant l’Allemagne et le Japon. Mais ce n’est pas tout, car le pays devrait aller encore plus loin, comme le confirme une récente étude menée par le cabinet AlixPartners. Ce dernier indique en effet que les marques venues de Chine pourraient représenter à elles seules un tiers du marché global, grâce à une combinaison de facteurs déterminants : des coûts de production réduits, une tarification agressive, une mise sur le marché rapide et une approche centrée sur le client. De quoi faire frémir les constructeurs européens, qui doivent composer avec cette forte concurrence. De plus, l’étude explique que les composants des véhicules électriques chinois coûtent en moyenne 35 % de moins que ceux des véhicules électriques européens. Et c’est notamment le cas en ce qui concerne les batteries. Ce différentiel de coût confère aux constructeurs chinois un avantage concurrentiel majeur, leur permettant de proposer des véhicules à des prix plus compétitifs.

Une concurrence rude

Et pour cause, cette réduction des coûts de production se traduit directement par des prix de vente plus bas, une stratégie de tarification agressive qui attire de nombreux consommateurs. C’est notamment le cas en Europe où le prix reste un critère décisif dans le choix d’un véhicule neuf. Sur le Vieux Continent, les prévisions sont claires : les parts de marché des marques chinoises devraient doubler...Lire la suite sur Autoplus