Chine: deux "journalistes citoyens" qui enquêtaient sur le coronavirus portés disparus

1 / 2

Chine: deux "journalistes citoyens" qui enquêtaient sur le coronavirus portés disparus

Deux "journalistes citoyens" qui enquêtaient sur l'épidémie de coronavirus sont portés disparus depuis plusieurs jours en Chine. L'un d'eux, un activiste chinois qui s'était donné pour mission d'informer la communauté internationale sur la situation à Wuhan, aurait été arrêté dimanche 9 février dernier par la police, d'après les informations du site RTHK, traduites par nos confrères de Quartz. Sa chaîne Youtube est inactive depuis lundi.

L'ancien homme d'affaires, du nom de Fang Bin, avait posté plusieurs vidéos sur Twitter, dont la première date du 25 janvier dernier. Dans certaines d'entre elles, il prétendait montrer les cadavres de victimes du coronavirus, selon Amnesty International. L'homme avait déjà été arrêté par les autorités chinoises au début du mois de février, avant d'être libéré quelques heures plus tard. Celles-ci avaient alors expliqué que Fang Bin devait être mis en quarantaine.

Un journaliste inquiet pour sa sécurité

Un autre célèbre blogueur chinois Chen Qiushi n'a pas donné signe de vie depuis jeudi dernier. Ce "journaliste citoyen", ancien avocat des droits de l'homme, arpentait, lui-aussi, depuis une semaine la ville de Wuhan, épicentre de l'épidémie de coronavirus en Chine, afin de documenter la gestion de la crise sanitaire par les autorités chinoises. 

Chen Qiushi s'était rendu à Wuhan le 24 janvier, juste avant que la métropole chinoise ne soit coupée du monde. Depuis, il publiait des vidéos...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi