Chine: une croissance en hausse de 4,8% malgré une résurgence des cas de Covid-19

·1 min de lecture

Une croissance plus forte qu’attendu en Chine. La deuxième économie du monde a progressé de 4,8% au premier trimestre, et cela, malgré l’impact des confinements et autres restrictions sanitaires liés à la résurgence de cas de Covid-19.

Avec notre correspondant à Pékin, Stéphane Lagarde

La Chine est entrée dans le dur de la vague Omicron début mars. Ce chiffre de 4,8% de croissance par rapport à l’année dernière ne reflète donc qu’en partie l’impact des mesures « zéro Covid » sur l’économie. C’est en tout cas mieux que les 4,4%, voire les 4,3% de croissance anticipée par de nombreux économistes.

Cette résilience de l’économie chinoise se traduit notamment par une augmentation de la production industrielle : + 5% sur un an, dépassant là aussi les prévisions. Pour le reste, en revanche, tous les signaux sont au rouge. Des dizaines de mégalopoles chinoises sont sous cloche, dont Xi’an et Zhengzhou encore ce week-end, ou partiellement confinées.

À lire aussi : Shanghai enregistre ses trois premiers décès du Covid-19 depuis le début du reconfinement

Soutenir l’économie, une priorité

Il y a également des dommages collatéraux pour les commerces. Les ventes au détail ont chuté de 3,5% en mars, le chômage est au plus haut, en particulier chez les jeunes depuis mai 2020. Et pour les usines, même si Shanghai prévoit des réouvertures cette semaine, cela se fera par étapes, d’où la mise en garde du bureau national des statistiques ce lundi sur les « difficultés et défis importants à venir » et la « nécessité de faire de la stabilité économique la priorité absolue ».

Le Premier ministre Li Keqiang ayant même parlé, à plusieurs reprises récemment, de l’urgence à soutenir l’économie.

À lire aussi : Économie chinoise: Pékin allège les contraintes sur ses banques

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles